Pourquoi consulter?

Premier cas de figure : Rien ne va plus, vous êtes en situation de crise

Comportement anormal, changements dans votre vie, difficultés en sortie, les raisons sont multiples de consulter un comportementaliste canin mais elles ont toutes un point commun : vous ne trouvez pas de solution au(x) problème(s).

Vous avez fait le tour des avis, consulté le net, mais vous vous retrouvez avec un flot d’informations contradictoires et rien n’a changé.

Vous avez même parfois consulté un éducateur canin, mais le « assis, debout, couché » ne rend pas Médor plus facile à vivre. Vos relations avec votre compagnon à 4 pattes sont au bord de l’implosion. Il est temps d’y remédier.

Un comportement gênant chez votre animal ne veut pas dire qu’il est fou, que c’est irrémédiable, ou que vous devez serrer la vis. Il utilise simplement des comportements CANINS, et à ce titre, ils ne sont pas toujours adaptés à la situation ou ne répondent pas à ce que vous attendiez. Très vite, un engrenage infernal se met en place.

Analyser et décrypter pourquoi votre compagnon agit ainsi, voilà le cœur du métier de comportementaliste. Vous aider à le comprendre et à vous faire comprendre de votre chien, telles sont les buts de la consultation. C’est sur cette base que vous pourrez mettre en place les changements qui s’imposent pour rétablir une relation harmonieuse.

Chien agressif

Deuxième cas de figure : vous préférez prendre les devants

Il arrive parfois que tout aille bien, mais des changements à venir dans votre vie suscitent des interrogations. Le passé difficile de votre compagnon vous fait craindre un avenir délicat, vous déménagez, vous allez accueillir un enfant, vous souhaitez adopter un nouveau compagnon… Toutes ces raisons sont bonnes pour consulter un comportementaliste. Quelques conseils et la mise en place de quelques règles peuvent vous aider au quotidien.

→Prestation et tarifs

Consulter un comportementaliste canin